Calendrier
« novembre 2019 »
Calendrier en jours du mois
lunmarmerjeuvensamdim
28293031123
45678910
11121314151617
18192021222324
2526272829301
Prochains évènements

Sept jours en face (Anne Lecourt)

note: 5Un grand texte dans un petit livre Mosaïque des Mots - 29 août 2019

Que faire lorsque nos histoires familiales, trop lourdes de secrets ou d'ignorance, nous empêchent, telles de pesantes valises, d'avancer et [...]

Sangre n° 2
Fesolggio l'inexorable fâcheux (Christophe Arleston)

note: 3Un peu décevant Gildas - 8 juin 2019

Toujours aussi sanglant.
L'intrigue manque de véritable rebondissement.
Le côté trop "parfait" de l'héroïne lasse un peu
Malgré cela on passe un bon [...]

Sangre n° 1
Sangre la Survivante (Christophe Arleston)

note: 4Pour les grands enfants Gildas - 8 juin 2019

une histoire de vengeance façon "Kill Bill"
Un dessin clair et des couleurs vives qui feraient presque oublier le côté sanglant [...]

Le yoga des petits (Rebecca Whitford)

note: 4Le yoga des petits Alice - 4 mars 2019

Un album très sympa pour un moment de détente rigolo avec les petits.!

S'abonner au flux RSS dans une nouvelle fenêtre
Critiques rédigées par Mosaïque des Mots

 

Oeuvre non trouvée

note: 4Désenfances Mosaïque des Mots - 25 septembre 2019

Autrefois, Phénix s'appelait Eliette. Autrefois, ses parents l'adoraient, l'admiraient, l'adulaient. Autrefois... Maintenant Eliette s'appelle Phénix et l'un de ses enfants va passer sa première nuit en prison...
Un court roman qui pose avec sensibilité des questions essentielles, qui parle d'enfermement, de fatalité et d'amours empêchées.

Sept jours en face (Anne Lecourt)

note: 5Un grand texte dans un petit livre Mosaïque des Mots - 29 août 2019

Que faire lorsque nos histoires familiales, trop lourdes de secrets ou d'ignorance, nous empêchent, telles de pesantes valises, d'avancer et de monter dans le wagon d'une vie qui va ? L'héroïne choisit d'ouvrir "sa valise", d'affronter les souvenirs froissés, de chercher et d'entendre ceux qui savent le terrible. Comme une nouvelle, un texte court, magnifique et généreux, qui offre au lecteur, et ce n'est pas le moindre de ses mérites, un cheminement vers l'intime et donc l'universel.

Quand Dieu boxait en amateur (Guy Boley)

note: 4Père et fils Mosaïque des Mots - 16 novembre 2018

A travers les yeux de son fils, le portrait d'un homme original, secret, passionné. On retrouve la très belle plume de Guy Boley au service d'un récit tendre et amer qui dit superbement l'amour et les silences...

Mais leurs yeux dardaient sur Dieu (Zora Neale Hurston)

note: 5Une claque ! Mosaïque des Mots - 23 octobre 2018

Déroutant au départ, ce roman demande que l'on s'accroche : peu à peu, le "patois" des personnage nous devient familier, on se surprend à y lire une certaine forme de poésie. Et l'on s'attache à Janie et à son histoire, tragique et belle à la fois. Une fois clos, ce livre nous accompagne comme une expérience marquante ; ne passez pas à côté !

Fracking (François Roux)

note: 5Un roman terroir chez Donald Trump Mosaïque des Mots - 2 octobre 2018

Un roman terroir dans l’Amérique de Donald Trump !!!
L'histoire se tisse autour de la famille Wilson, propriétaires terriens dans le Dakota depuis une trentaine d'années, moment où ils ont décidé de se poser après leurs expérimentations de jeunesse. Problème, les sous-sols regorgent de gaz de schistes et leur ferme est entourée de zones d'exploitations c'est à dire d'extraction par fracturation, le fracking.
La cohabitation, on s'en doute est plus que difficile. Surtout quand Karen Wilson tombe malade et que l'analyse de l'eau montre une contamination par diverses substances toxiques. Commence alors un bras de fer avec les géants de l'exploitation des sous-sols, sur fond d'ambitions politiques et d'enjeux économiques.
C’est un livre à l’écriture facile et vive dont le propos n’est pas revendicatif, l’histoire familiale et les relations interpersonnelles se jouent sur le « background » Trump, exploitation minière, capitalisme et vie rurale/écologie.

Codine (Jacques Baujard)

note: 5Panaït Istrati, vous connaissiez ? Mosaïque des Mots - 12 septembre 2018

Quand un ancien forçat prend sous son aile un gamin sensible, élevé par sa mère dans un quartier rongé par la pauvreté et la violence. Cette histoire située en Roumanie à la fin du XIXe siècle est tirée d’une nouvelle de Panaït Istrati. Le graphisme est époustouflant (cadrages, couleurs) et laisse le lecteur soufflé par la noirceur. A découvrir de toute urgence.

Les étoiles s'éteignent à l'aube (Richard Wagamese)

note: 5Un dernier voyage Mosaïque des Mots - 2 décembre 2017

Un homme sur le point de mourir demande à son fils de 16 ans de l'accompagner dans la montagne afin d'être enterrer comme un guerrier indien. Chemin faisant, l'homme racontera son histoire chaotique et comblera les blancs de l'histoire familiale... Un roman époustouflant, profondément émouvant, premier de cet auteur canadien d'origine ojibwé à être traduit en français.

Gros ours & petit lapin (NYLSO)

note: 5Mais quel travail ! Mosaïque des Mots - 24 août 2016

Ouvrez, feuilletez et admirez ce travail graphique phénoménal. Suivez ces deux protagonistes (antagonistes !) dans leurs réflexions... Une BD qui s’inscrit dans ce temps particulier de l'observation du monde, de la nature, de notre nature aussi. Un gros coup de cœur pour ce livre de Nylso, auteur entre autres de Jérôme d'Alphagraph.

Des chauves-souris, des singes et des hommes (Paule Constant)

note: 4Virus ! Mosaïque des Mots - 24 août 2016

Nous lisons cette histoire comme un thriller, au cœur d'une Afrique cruelle et malmenée. Des scènes terribles portées par une sublime écriture, un grand moment de lecture.

La neige noire (Paul Lynch)

note: 5Un pays d'épreuves... Mosaïque des Mots - 7 novembre 2015

Parti aux Etats-Unis pour trouver fortune, Barnabas revient chez lui, en Irlande, avec femme et enfant. Mais ce retour aux racines ne se passe pas comme il l'avait rêvé et les drames vont se succéder jusqu’à la folie. Comme dans son précédent roman, Paul Lynch met une écriture sublime au service d'une histoire âpre et terrible. Un vrai coup de cœur... très noir !

Le livre du roi (Arnaldur Indridason)

note: 1Déçue... Mosaïque des Mots - 3 septembre 2015

Différents de ses romans policiers habituels, Indridason nous embarque dans une course poursuite à la recherche d'un manuscrit islandais. Laborieux, ce roman met en scène 2 personnages peu crédibles et le style ( problème de traduction ?) est haché et répétitif. J'ai nettement préféré ses polars.

Récits du vieux royaume (Jean-Philippe Jaworski)

note: 5Bienvenue dans ce vieux royaume... Mosaïque des Mots - 3 septembre 2015

Rassemblant le recueil de nouvelles "Janua vera" et le roman "Gagner la guerre", ce "gros" volume plaira sans aucun doute à ceux qui , en ouvrant un livre, attendent d'être transportés dans un univers qui prend place petit à petit et dans lequel ils vont s'installer pour un bout de temps. Un entrée en matière subtile faite de plusieurs nouvelles pour nous présenter le vieux royaume et ses âges et , en guise de plat de résistance, ce "Gagner la guerre" sur les pas du méprisable et pourtant hypnotique Benvenuto. Des batailles navales, des guerres sanglantes, des complots, des stratégies politiques, de la magie, une ville... et un style. C'est époustouflant !

Amours (Léonor de Récondo)

note: 4Un petit bijou, une écriture superbe... Mosaïque des Mots - 29 juillet 2015

Début 20e, une maison bourgeoise, deux femmes flouées par le maître de maison ; l'une dans sa chair, abusée par un droit de cuissage établi, l'autre dans ses aspirations bien vite noyées dans ce mariage arrangé. Un enfant naît qui va tisser entre elles un lien avant que le lien ne devienne amoureux, charnel, vital et enfin mortel.

Quelques minutes après minuit (Patrick Ness)

note: 5Lumineux ! Mosaïque des Mots - 24 juillet 2015

Sur un sujet dramatique, ce roman oscille entre réalisme et fantastique pour mieux évoquer les sentiments contradictoires de Connor. Difficile de ne pas pleurer sur la fin que ni lui ni nous ne souhaitions mais que lui comme nous finissons par accepter. Pas de misérabilisme mais un livre juste sur la perte et le deuil.

Retour Haut